FreeNAS 8.2.0 avec ownCloud 4.5

ownCloud 4.5 dans FreeNAS 8.2.0 Plugin-Jail

Inspiré par un article de blog sur Groovy Skills International, j'ai également mis à jour mon installation FreeNAS avec ownCloud 4.5. L'avantage est que les fichiers peuvent être automatiquement synchronisés et sont alors disponibles sur différents ordinateurs ainsi que via Internet avec diverses applications pour smartphones ou une interface web. Pour cette dernière, il est nécessaire que l'installation FreeNAS soit également accessible de l'extérieur, ce qui n'est recommandé que si le système est vraiment configuré de manière sécurisée. Avantage néanmoins : en utilisant le plug-in jail, l'IP réelle de l'installation NAS n'est pas rendue accessible à l'extérieur. Si vous voulez être absolument sûr, utilisez votre propre jail pour ownCloud.

À ce stade, je ne veux même pas parler de l'installation de l'appareil. ownCloud 4.5 à l'adresse FreeNAS dans la prison du plug-in le blog susmentionné fait un très bon travail. Ce qui m'a mis des bâtons dans les roues, c'est une configuration manquante du serveur DNS ainsi qu'un éditeur manquant (à part vi, avec lequel je n'aime pas me lier d'amitié :)). Les deux peuvent être facilement résolus, nano peut être facilement mis à jour via les ports FreeBSD.

Avantage de la solution ownCloud : on ne dépend pas des services externes tels que Dropbox, où les données sont toujours stockées dans le nuage et où l'on ne sait pas si elles sont vraiment "en sécurité" - les propres disques durs sont plus fiables. Inconvénient : les données existantes ne peuvent pas être transférées vers ownCloud - le système exige que les fichiers ne puissent être lus et écrits que par l'utilisateur du serveur web. Cela signifie également qu'il est impossible d'accéder aux données de ownCloud sans autre forme de procès, à moins d'utiliser l'utilisateur correspondant.

Toute personne souhaitant mettre en place un système FreeNAS avec owncloud peut le faire sur la base de la directive Liste d'achats du HP Microserver N40L pour FreeNAS faire.

9 réflexions sur "FreeNAS 8.2.0 mit ownCloud 4.5

  1. Merci 🙂

    Si vos "données existantes" sont dans FreeNAS, vous pouvez les monter dans la prison ownCloud via WebUI.

    Selon le concept de sécurité, il peut être possible de définir les droits à o+rwX et de les rendre ainsi disponibles.

    Alternativement, vous pouvez aussi définir l'UID du propriétaire des données (FreeNAS) comme étant le même que l'UID de l'utilisateur www (ownCloud Jail).

    Amusez-vous bien !

  2. @ Dice
    Vous voulez dire monter via WebUI du FreeNAS à la prison ? ownCloud se plaint, du moins pour moi, si les droits ne sont pas 0770 - la seule façon serait via le propriétaire. Il faudra que j'y regarde de plus près ce week-end.

  3. Falk Jeromin

    Oui, sous _Services > Plugins > Management > Mount Points_ je monte le chemin en conséquence dans _un sous-répertoire de *files*_. Exemple :

    /mnt/path/to/files sur /mnt/path/to/jail/usr/local/www/owncloud-4.5/data/dice/files/files

    Votre problème vient peut-être du fait que vous montez directement dans le répertoire *files*.

    (BTW v4.5.1 vient de sortir http://owncloud.org/changelog/)

  4. Cela semble déjà très intéressant 😉

    Vous pouvez également poster cette question dans le fil de discussion sur les demandes de PBI dans le forum FreeNAS,
    Cela facilite la tâche de la plupart des gens si elle est mise en œuvre,
    qui n'ont absolument aucune idée de la console...

    http://forums.freenas.org/showthread.php?137-Do-You-Have-a-Plugin-Request

    Salutations

    PS : j'ai trouvé vraiment cool que tu mentionnes mon journal intime dans l'un de tes précédents billets 😉 J'en suis ravie !

  5. Dès que j'aurai l'internet dans le nouvel appartement, je poursuivrai cette démarche. Je verrai aussi si je peux configurer le Wake-On-Lan via Internet. Dans le doute, je mettrai un petit Rasberry Pi derrière le routeur avec une interface que je pourrai ensuite utiliser pour démarrer les ordinateurs correspondants...

  6. ça a l'air intéressant aussi 😉

    @Dice : Joli How to, je viens de m'asseoir et d'installer Owncloud sur un système virtuel en suivant vos instructions.

    tout s'est bien passé, vraiment facile .... même moi je l'ai compris

    Merci beaucoup pour cela !

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

fr_FRFrançais
Retour haut de page