L'O2 veut aussi accélérer le DSL.

Après le Telekom pour son Avance de la grive a déjà suscité de nombreuses critiques, o2 a maintenant annoncé qu'elle souhaitait limiter les connexions DSL et VDSL à l'avenir. Toutefois, les limites sont un peu plus généreuses : à partir de 300 Go, qui doivent être atteints trois mois de suite (500 Go le premier mois, 250 le deuxième et 750 le troisième ne déclencheraient pas l'étranglement), la vitesse de transmission sera réduite à 2 MBit/s. Une ligne VDSL de 50 MBit/s est disponible pour 34,99 euros, la suppression de l'étranglement coûtera 14,99 euros : au total, environ 50 euros sont dus. Les nouveaux tarifs seront proposés à partir du 17.10.2013, le throttling doit prendre effet à partir du 01.07.2014.

Par rapport à la liste de prix actuelle, où une connexion de 50 Mbit/s est disponible pour 29,99 plus 4,99 pour l'option de vitesse (et il n'y a pas d'étranglement dans les petits caractères), la connexion est donc 14,99 euros plus chère si vous utilisez régulièrement plus de 400 Go (100 Go peuvent être ajoutés pour 4,99 dans les nouveaux tarifs).

Dans l'ensemble, il s'agit d'une évolution qui n'aura guère d'effet positif sur l'Allemagne en tant que site Internet. Les offres à fort trafic "Made in Germany", telles que les sauvegardes en nuage, ne sont guère intéressantes pour les fournisseurs, car les clients potentiels sont dissuadés par un éventuel étranglement d'utiliser pleinement leur connexion (V)DSL (même si le volume sera suffisant pour la plupart dans la pratique). Pour certains groupes d'utilisateurs, par exemple les communautés de colocation, les nouvelles connexions seront probablement tout simplement plus chères ou ils devront limiter leur utilisation de l'internet.

On peut supposer que tous les grands fournisseurs profiteront de l'occasion pour augmenter les prix par des moyens détournés. Cela facilitera également la tâche de Telekom, car les clients n'auront pas le choix d'utiliser un autre fournisseur totalement dépourvu d'étranglement.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

fr_FRFrançais
Retour haut de page