Trouvé au grenier : casque de monitoring AKG K141

Casque de monitoring AKG K141 avec une impédance de 600 Ohms
Casque de monitoring AKG K141 avec une impédance de 600 Ohms

Après avoir déjà travaillé avec Beyerdynamics MMX300 et Ultrasone PRO 450 Grâce à une trouvaille au grenier, j'ai maintenant une nouvelle paire d'écouteurs dans ma collection : Moniteur AKG K141 avec impédance de 600 Ohm. Les AKG K141 sont, d'après mes recherches (une fiche technique n'était malheureusement plus à trouver), plutôt des moniteurs, avec une impédance de 600 ohms ils ont besoin d'un amplificateur pour les volumes plus élevés - directement connectés à un iPhone il n'y a que des niveaux bas.

Mon Moniteur AKG K141 sont fabriqués en Autriche ("Made in Austria"), il s'agit du modèle doré (il y avait apparemment aussi un modèle argenté avec des spécifications techniques légèrement différentes et, bien sûr, les plus récents K141 Mark II, qui ont une impédance de 55 ohms (acheter pour 115 Euro à Amazon)). Il y a plusieurs fils de discussion sur Internet à propos des K141, dont on estime qu'ils ont 20 à 25 ans au compteur, mais ils ne semblent pas avoir été beaucoup utilisés.

Moniteur AKG K141 : le son

L'élément le plus important d'un casque ou de haut-parleurs est bien sûr le son. La personne un peu plus âgée AKG K141 Le son est assez bon, mais beaucoup plus neutre que, par exemple, le Beyerdynamic MMX 300. On remarque également la haute impédance, ce qui le rend un peu plus silencieux, mais il n'y a (du moins dans mon environnement) aucun sifflement ou autre bruit de fond. La parole est l'un des points forts des casques AKG, avec de la musique avec beaucoup d'aigus elle s'affaiblit un peu. Bien sûr, il s'agit d'une expérience d'écoute purement subjective de ma part et non d'une valeur mesurée.

Conclusion

Bien que le casque soit un peu plus ancien, il a bien survécu aux années passées dans le grenier : les parties en plastique sont en bon état, et le son est bon même comparé aux casques actuels - comme il se doit pour des moniteurs, très neutre. La question de savoir si j'utiliserai régulièrement ces écouteurs reste ouverte - en fait, je suis suffisamment approvisionné, mais il était tout de même passionnant d'essayer une telle relique des temps anciens.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

fr_FRFrançais
Retour haut de page