Vodafone veut se débarrasser plus tôt des clients ISDN

Telekom n'est pas le seul à vouloir que tous les clients Passer aux connexions tout-IPVodafone a également annoncé qu'elle voulait réaliser cet objectif d'ici 2022. Maintenant, les Reds semblent vouloir accélérer le processus.

Comment Rapports de heise.deCertains utilisateurs ont reçu une lettre de Vodafone les menaçant plus ou moins directement de résiliation s'ils ne passent pas à une connexion tout-IP.

Pour Vodafone, dont l'activité Internet a entre-temps fusionné avec Kabel Deutschland, chaque client qui change de fournisseur signifie une baisse des coûts : Vodafone met en œuvre les connexions tout-IP avec son propre réseau et ne doit donc pas payer Telekom pour le dernier kilomètre jusqu'au client. Golem.de cite Vodafone comme suit : "Il s'agit du fait que les clients individuels qui vivent dans les zones câblées se sont vus proposer le changement. La promesse d'offrir le RNIS jusqu'en 2022 n'est pas modifiée. Seuls les clients résidentiels ont reçu une lettre."

Reste à savoir si Vodafone s'en tiendra réellement à la garantie donnée l'année dernière et maintiendra les connexions RNIS actives jusqu'en 2022 (et donc quatre ans de plus que Telekom) - Vodafone offre aux clients désireux de changer de fournisseur un crédit unique de 60 euros. En particulier, ceux qui utilisent encore activement la connexion RNIS ne penseront pas à un changement, d'autant que Des services comme le fax un peu plus compliqués à mettre en place sont - bien que ceux-ci puissent également fonctionner. D'autres appareils peuvent bien sûr encore causer des problèmes avec une connexion tout-IP - ici, cela dépend d'un examen au cas par cas. En principe, il faut toutefois se faire à l'idée que le RNIS sera tôt ou tard une technologie en voie de disparition.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

fr_FRFrançais
Retour haut de page