FreeNAS basé sur le microserveur HP N40L : Liste d'achats

Bien que j'aie moi-même fixé un Microserveur HP N36L mais il existe un modèle qui lui succède : le HP N54L (175 euros chez Amazon) moins cher. Le boîtier est le même, les performances sont légèrement meilleures : au lieu de 1,3 GHz, le processeur AMD Athlon II tourne à 1,5 GHz pour le N40L et à 2,2 GHz pour le N54L, ce qui est également adapté aux besoins de l'entreprise. Windows Homeserver 2011 est suffisant. Si vous avez besoin de plus de puissance, le successeur officiel du N40L, le HP ProLiant MicroServer N54L, est équipé d'un processeur AMD Turion à double cœur de 2,2 GHz. Sinon, les spécifications sont les mêmes, le prix du N54L a entre-temps baissé à 220 euros. (Geizhals.at, à partir du 08.12.12).

Liste d'achats pour FreeNAS sur Microserveur HP N40L et N54L (tous Amazon, à partir du 30.04.2014)

Le microserveur (quel que soit le modèle) est livré avec 4 Go de RAM et un disque dur de 250 Go (la variante liée ci-dessus est livrée sans disque dur, car celui-ci n'est de toute façon pas particulièrement rapide - ou du moins silencieux). La RAM devrait être augmentée à 8 Go pour FreeNAS avec ZFS, plus de RAM ne fait jamais de mal. Vous n'avez pas besoin de la carte de gestion optionnelle si vous ne voulez pas installer le microserveur à la cave ou au grenier où vous ne pouvez pas connecter un moniteur. Vous devez également remplacer le ventilateur principal : le modèle de 120 mm utilisé par HP est relativement bruyant. En revanche, le ventilateur du bloc d'alimentation peut difficilement être remplacé par un modèle correspondant plus silencieux.

FreeNAS lui-même est ensuite installé sur une clé USB qui s'adapte au port USB interne du HP N40L. La clé USB doit être assez résistante : j'ai souvent constaté que le système sur la clé USB avait des erreurs de système de fichiers. Heureusement, le RAIDZ réel n'a jamais été affecté par cela, mais cela vous donne toujours une brève frayeur. Malheureusement, la carte réseau du HP N40L ou N54L ne prend pas en charge l'option Wake-On-LANDans ce cas, il faut utiliser une alternative, par exemple d'Intel, pour que cette fonction fonctionne et que l'on puisse économiser de l'énergie pendant la journée.

Les pièces, notamment les disques durs et la clé USB, peuvent bien sûr être échangées et d'autres modèles sélectionnés si nécessaire. En fonction de la capacité requise, vous pouvez également économiser de l'argent ; avec quatre disques durs de 2 To en RAIDZ, vous obtenez environ 5,8 To de capacité nette formatée, que vous pouvez utiliser et qui est également protégée contre la défaillance de l'un des disques durs. Dans la version de base avec seulement deux disques durs (alors en RAID1), vous obtenez 2 To d'espace de stockage ainsi qu'un système FreeNAS qui peut être étendu avec des plug-ins pour environ 260 euros. Théoriquement, cinq disques durs de 3,5 pouces peuvent être installés dans le boîtier. Au final, les performances sont suffisantes pour faire également bon usage d'une connexion LAN gigabit.

 

NoteLa liste ci-dessus n'est qu'une suggestion de la façon dont vous pouvez mettre en place un système FreeNAS sans avoir à le construire vous-même. Les produits ne sont choisis qu'à titre d'exemple, la liste ne prétend pas être une compilation absolument parfaite. Si vous avez des suggestions d'amélioration, n'hésitez pas à les laisser dans les commentaires. Un bon fil de discussion sur les N36L, N40L et N54L se trouve à l'adresse suivante Hardwareluxx.

Mise à jour : Si vous voulez plus de performances, vous pouvez utiliser le modèle actuel du microserveur HP, le Proliant N54L, qui est nettement plus rapide avec 2,2 GHz et qui présente par ailleurs les mêmes spécifications. Toutefois, le prix est considérablement plus élevé, soit environ 220 euros : HP ProLiant MicroServer N54L à Amazon.fr.

Mise à jour du 30.04.2013 : baisse du prix du HP N54L
Les prix ont changé depuis la rédaction de l'article : le HP N40L est devenu nettement plus cher, mais le modèle qui lui succède, le HP Proliant Microserver N54LLe prix de la version 2,2 GHz du microserveur est actuellement légèrement supérieur à 220 €, mais vous obtenez un système qui répond aux exigences de Windows Home Server 2011.

14 réflexions sur "FreeNAS auf Basis von HP N40L Microserver: Einkaufsliste

  1. Bonjour, merci pour ce très bon article. Je n'avais pas vraiment réalisé que vous aviez besoin d'une carte Intel pour que FreeNAS fonctionne du tout ... seulement après avoir lu les recommandations matérielles et tiré mes conclusions des erreurs affichées dans FreeNAS sous Windows Server 2008 R2 SP1 dans Hyper-V, "aucune interface configurée n'a été trouvée" apparaît toujours dans la configuration standard. -> J'ai essayé de résoudre le problème en utilisant le WLAN, mais cela n'a pas fonctionné, alors j'ai activé le LAN - cela n'a pas fonctionné. VLAN créé - n'a pas fonctionné. Super. Vous voyez donc que gratuit ne veut pas toujours dire gratuit. Y a-t-il un moyen de faire fonctionner FreeNAS sans acheter une carte Intel ?

    1. FreeNAS devrait en fait également supporter d'autres cartes réseau, par exemple les modèles Realtek. En tout cas, ça marchait avec eux pour moi. La seule chose qui ne fonctionne correctement qu'avec certaines cartes est le Wake-On-LAN.

      Vous voulez faire tourner FreeNAS en mode virtuel ? Peut-être pouvez-vous choisir une carte adaptée, mais je ne suis pas familier avec cela, je n'ai jamais utilisé FreeNAS directement sur le matériel.

  2. Bonjour,

    J'ai aussi le N40l ici depuis quelques jours. Je souhaite également utiliser Freenas. Il est important pour moi que la boîte supporte le WOL. Comment cela fonctionne-t-il pour vous ? Quels réglages devez-vous effectuer ?

    Merci et salutations

      1. Bonjour,

        Merci. Je viens de commander la carte Intel figurant sur votre liste de courses. Malheureusement, le stick avec Freenas ne démarre pas pour le moment. Je vais devoir regarder de plus près. J'ai également installé les 8 Go de RAM que j'ai commandés.

        Salutations

        1. Je pense que vous pouvez changer l'ordre de démarrage dans le BIOS. Avez-vous connecté la clé au port USB interne ? Je ne peux pas vérifier pour le moment, mais ça s'est bien passé en fait.

  3. Question stupide : à quoi sert l'adaptateur Gigabit d'Intel ? Il n'y a pas de carte réseau intégrée ? Ou l'avez-vous ajouté uniquement à cause de WOL ? Sinon, c'est un très bon article !

    1. Oui - cela ne fonctionne pas avec la carte réseau embarquée car cette fonction n'est pas supportée par le pilote FreeBSD pour cette carte réseau. Mais vous n'en avez besoin que pour le Wake-On-LAN, sinon tout fonctionne bien sans la carte réseau Intel.

  4. Maintenant, j'ai quelques questions supplémentaires, puisque je suis sur le point d'acheter votre configuration : 1) Avez-vous crypté les disques durs dans le Freenas ? 2) Quel est votre taux de lecture/écriture sur le LAN Gigabit ? (sous Windows et si possible sur le port LAN usine du Proliant) Je serais très intéressé 🙂 Merci pour votre réponse ! Salutations

    1. Je n'ai pas crypté les disques durs - mais les données importantes sont dans un conteneur TrueCrypt. Les taux de lecture/écriture sont différents, selon qu'il fonctionne via Samba ou iSCSI. Pour ce dernier, j'ai des données un peu plus anciennes (il faudrait que j'en fasse de nouvelles un jour) qui ont été créées avec le réseau local intégré : https://www.tech-blogger.net/2012/05/freenas-8-0-4-iscsi-performance/

      Je ne pense pas qu'un N54L à 2,2 GHz puisse atteindre des taux significativement meilleurs. Seul un SSD comme cache pourrait aider, surtout pour les petits fichiers. Mais je pense que c'est un peu exagéré pour un usage domestique. J'y ai connecté un maximum de 4 PC + deux boîtiers de streaming média et cela n'a posé aucun problème jusqu'à présent.

  5. Bonjour, est-ce que les 4x4TB avec freenas fonctionnent aussi dans le n40l ? Je voudrais mettre à niveau mon disque de 4x2TB - mais selon l'ancien manuel, seuls les disques de 2TB maximum sont pris en charge. Quelqu'un a-t-il une expérience dans ce domaine ?

    1. Cela devrait fonctionner sans problème (même si je ne l'ai pas essayé moi-même). A l'époque où le N40L était en cours, il n'y avait pas de disques durs plus grands - mais j'ai aussi lu ailleurs que des gens ont utilisé des disques durs de 3 TB, FreeNAS (ou maintenant TrueNAS) peut facilement faire face à cela.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

fr_FRFrançais
Retour haut de page