FreeNAS : Dépannage de Crashplan 4.3.0

Tous ceux qui utilisent Crashplan sur FreeNAS comme machine de sauvegarde sans tête auront remarqué ces derniers jours qu'ils ne peuvent plus se connecter. Voici la solution !

Plan d'urgence a tendance à ne plus fonctionner sur FreeNAS avec les nouvelles mises à jour, ou la connexion entre le client et le plan de crash sans tête sur la machine FreeNAS (pour moi toujours un Microserveur HP ProLiant) ne fonctionne plus après la mise à jour.

Je suppose que le plugin Crashplan fonctionne en principe sur FreeNAS et que seule la connexion entre le GUI (l'interface utilisateur) et le service Crashplan headless échoue !

Étape 0 : Connectez-vous à la prison Crashplan via SSH

Tout d'abord, une connexion à la machine FreeNAS est établie via SSH. Là, au moyen de jls trouver quel est l'ID du crashplan-jail (dans mon cas : 2) et ensuite commencer avec jexec ID csh connecter. Vous êtes maintenant dans la prison du plan d'urgence, toutes les commandes ultérieures y sont exécutées.

Étape 1 : Rendre le service Crashplan accessible de l'extérieur

Par défaut, le service Crashplan n'est accessible que depuis la machine sur laquelle il est exécuté, la liaison IP est 127.0.0.1 (localhost). Il doit être changé en 0.0.0.0, l'entrée correspondante se trouve dans ce fichier : # ee /usr/pbi/crashplan-amd64/share/crashplan/conf/my.service.xml. Là, la valeur de ajuster en conséquence, le port doit rester le même.

Étape 2 : Déterminer le port et la clé

Une clé est nécessaire pour connecter le client à l'installation headless crash plan. Cela peut être lu facilement dans la prison :

cat /var/lib/crashplan/.ui_info ; echo

Vous obtenez alors une ligne qui ressemble à quelque chose comme ceci :

4259,d39cae7f-2b5a-4ee1-967b-93f4342882fc

Étape 3 : Copie de l'ID au client

Pour que le client puisse utiliser les données que nous avons déterminées à l'étape 2, les informations doivent être copiées dans le fichier correspondant. Pour ce faire, supprimez la ligne existante et remplacez-la par la nouvelle.

Les fenêtres : C:\ProgramData\CrashPlan\.ui_info
Mac : sudo nano "/Library/Application Support/CrashPlan/.ui_info"

En outre, le client Crashplan doit être informé de l'adresse IP sous laquelle il peut trouver le service Crashplan. Pour cela, j'ai dû adapter le fichier suivant (s'applique à Mac) : /Bibliothèque/Application Support/CrashPlan/ui_*.properties (* : semble dépendre du nom d'utilisateur respectif). Ajoutez une ligne à ce fichier : serviceHost=IP-du-Crashplan-Jail.

FreeNAS & Crashplan 4.3.0 : Problème résolu !

Crashplan 4.3.0 avec FreeNAS
Crashplan 4.3.0 avec FreeNAS
En tout cas, pour moi, ces étapes ont suffi à faire fonctionner à nouveau le client Crashplan. Contrairement aux instructions précédentes, il n'est plus nécessaire de disposer d'un tunnel SSH, car le service Crashplan écoute directement l'adresse IP de la prison. Espérons que Crashplan ne supprime pas complètement cette option à un moment donné, car en principe, vous pouvez sauvegarder un grand nombre d'ordinateurs sans avoir à payer pour cela. Vous trouverez de plus amples informations à ce sujet dans le document correspondant de la Commission européenne. Forum FreeNAS. Un autre guide général est disponible de Crashplan lui-même.

Bonne chance avec la sauvegarde externe de FreeNAS - en espérant que vous n'aurez jamais besoin de cette "assurance vie" de vos données !

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fr_FRFrançais
Retour haut de page