Loi contre la coercition des routeurs à venir

Important actuellement pour de nombreux utilisateurs d'Internet : le gouvernement fédéral a présenté un projet de loi contre les routeurs obligatoires. Élément clé : la définition d'un point de terminaison passif du réseau.

Ainsi, il serait tout d'abord établi qu'aucun appareil "actif" - par exemple un routeur - ne constitue la transition entre le réseau du fournisseur d'accès et le client. Pour les clients télécom, ce n'est pas si inhabituel, il y a généralement une prise TAE dans l'appartement, et c'est seulement jusqu'à ce point que la responsabilité est assumée. Ce que le client raccorde ensuite est laissé à sa discrétion, du moins chez Telekom. D'autres fournisseurs d'accès limitent en revanche le choix d'un routeur pour le client, par exemple en ne mettant pas les données d'accès à disposition.

Les câblo-opérateurs seraient toutefois confrontés à un problème avec les modifications de la loi - dans ce cas, le modem ou le routeur est généralement configuré directement par le fournisseur, et il n'existe actuellement pratiquement pas de marché libre pour les appareils correspondants. Si la loi est adoptée sous la forme prévue, il est probable que les choses changent encore. Vous trouverez plus d'informations sur l'obligation d'utiliser un routeur et sur la suppression prévue sur le site suivant www.routerzwang.de.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fr_FRFrançais
Retour haut de page