Samsung perd contre Apple - forte astreinte

Dans le procès très médiatisé qui oppose Apple et Samsung aux États-Unis, Samsung a subi un revers important : le tribunal a jugé que Samsung a copié le design du fabricant de l'iPhone de Cupertino et doit payer une amende de plus d'un milliard de dollars américains. Apple veut également obtenir une interdiction de vente, ce qui frapperait encore plus durement Samsung. Apple voit naturellement le verdict de manière très positive, et les avocats de l'entreprise la plus précieuse du moment ont remercié le jury : "Nous fabriquons nos produits pour le plaisir des utilisateurs, pas pour qu'ils les copient sans vergogne." Outre Samsung, cette décision est importante pour Google (en tant que développeur d'Android) et d'autres fabricants de smartphones et de tablettes, car Apple pourrait désormais les poursuivre pour des motifs similaires. L'interdiction de vente du Galaxy Nexus et du Galaxy Tab 10.1 restera bien entendu en vigueur aux États-Unis.

L'effet externe est bien sûr bien pire que l'amende et l'interdiction de vente pour Samsung : aucune entreprise ne veut être perçue comme un "copieur", surtout pour une entreprise mondiale comme Samsung, cela pourrait signifier des pertes considérables si les clients considèrent que l'entreprise n'est pas créative. Il est maintenant aussi passionnant de voir si Apple fera un réel pas en avant avec l'iPhone 5, qui est attendu le 12 septembre, ou si elle se "copiera" pratiquement elle-même. Le danger est qu'en poursuivant la concurrence, les innovations n'atteignent pas le client et que les bonnes idées n'arrivent pas sur le marché par peur des poursuites en matière de brevets.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

fr_FRFrançais
Retour haut de page