Un LTE hybride auto-construit pour plus de vitesse internet : OpenMPTCProuter

Avec Hybrid LTE, Telekom propose un tarif qui combine une connexion DSL avec la transmission de données via LTE. Je me suis demandé s'il serait possible de réaliser moi-même un tel projet et je suis tombé sur le projet openmptcprouter est tombée dessus. L'idée est ici de regrouper plusieurs connexions Internet et d'augmenter ainsi la bande passante.

OpenMPTCP : Regroupement de plusieurs connexions Internet

Dans mon installation, l'un des modems est connecté en connectant mes iPhones à un réseau de téléphonie mobile. Odroïde C2 réalisé : grâce à la Contrat MagentaEINS Plus J'ai une autre connexion avec 250 Mbit/s disponible ici. Idéalement, il devrait être possible de doubler la bande passante ; contrairement au basculement pur, la deuxième ligne n'est pas seulement utilisée lorsque la première tombe en panne, mais tout le temps.

Dans le diagramme ci-dessus, vous pouvez remarquer le serveur appelé "VPS" : il s'agit d'un "Virtual Private Server" (alternativement, un serveur racine complet fonctionnerait également), qui réunit les paquets de données et les achemine vers l'internet sous une adresse IP commune - si ce point n'est pas assez rapide, la bande passante est limitée ici. J'ai choisi un VServer de Hetzner, mais d'autres fournisseurs sont également possibles. Sur le site web du projet, il y a des scripts qui font tous les réglages nécessaires - enfin et surtout, le noyau doit être échangé pour une variante avec le support MPTCP (multi-path TCP), c'est pourquoi j'ai pris la Debian 10 recommandée.

Une fois que tout a été configuré, le statut dans le OpenMPTCProuter devrait ressembler à ceci :

OpenMPTCPRouteur avec deux connexions Internet. Il est important d'utiliser les bons paramètres VPN.

Pour le dire à l'avance : jusqu'à présent, je n'ai pas atteint le double de la bande passante, le maximum était juste au-dessus de 300 Mbit/s (avec malheureusement un ping assez faible) :

En partant d'une connexion Super Vectoring, seulement une petite augmentation de la vitesse.

Il peut y avoir plusieurs raisons à cela, ma configuration pour les tests avait plusieurs points où la vitesse peut être perdue :

  1. Connexion Tethering entre le smartphone (iPhone 12 Pro) et Odroid-C2 (qui remplace le "routeur LTE" dans mon installation)
  2. Vitesse de connexion du téléphone mobile (notamment l'upload via 5G reste dans la plupart des cas à 10 Mbit/s au lieu des 40 Mbit/s possibles dans le tarif).
  3. Connexion WLAN entre le routeur LTE et le routeur avec installation OpenMPTCProuter
  4. Connexion LAN entre le routeur OpenMPTCP et la Fritz!Box (la 2ème connexion Internet dans l'installation)
  5. Vitesse du VPS de Hetzner (l'assemblage des paquets nécessite une certaine puissance de calcul, chez moi, j'ai résolu le problème avec un Pentium G4650 et 8 Go de RAM).
  6. Le fait que j'ai lancé les tests de vitesse à partir d'une machine virtuelle et que j'ai fait fonctionner deux réseaux en parallèle

Dans une configuration "propre", on éviterait les chevauchements dans le réseau et on utiliserait moins de connexions WLAN. Avec un routeur LTE et une 2ème carte SIM, ce serait plus facile à réaliser, peut-être que je referai l'effort si ce post rencontre suffisamment d'intérêt.

L'idée sous-jacente à cette configuration est d'utiliser la bande passante inutilisée du téléphone mobile dans les cas où une plus grande largeur de bande est nécessaire (mises à jour de Steam, autres téléchargements plus importants) - ce qui fonctionne dans une certaine mesure, mais ne donne toujours pas le résultat souhaité. Fondamentalement, cependant, il s'agit d'une approche passionnante que je vais continuer à suivre. Si quelqu'un lisant ici a déjà eu une expérience avec une telle installation, je serais heureux de recevoir un commentaire !

Les deux réseaux WAN1 (VDSL) et WAN2 (connexion à l'iPhone 12 avec 5G) sont utilisés.

Mise à jour : meilleures performances avec le routeur TP-Link MR600 LTE

Après m'être déjà douté qu'une connexion LTE via tethering n'était pas optimale, j'ai rapidement commandé une carte SIM de données et un routeur TP-Link MR600 LTE. Ce dernier prend en charge les connexions LTE avec un maximum de 300 Mbit/s en aval et 50 Mbit/s en amont et peut ainsi utiliser pleinement les 250/40 Mbit/s disponibles. Reconnecté en tant que WAN, j'ai obtenu des valeurs nettement meilleures, du moins dans les tests de vitesse :

Test de vitesse avec 2x 250 Mbit/s groupés via OpenMPTCProuter.

Pour atteindre cette largeur de bande, des efforts considérables ont toutefois été nécessaires :

  1. SIM Data avec 250 Mbit/s pour 10 € par mois dans le cadre du contrat MagentaEINS Plus
  2. TP-Link MR600 pour profiter pleinement de la bande passante LTE (99.04 EUR)
  3. Fritz!Box 7590 (ou un autre modem compatible avec le Super Vectoring)
  4. PC avec Pentium G4560, 8 GB RAM, avec Gigabit LAN
  5. Commutateur LAN Gigabit pour connecter le tout ensemble

En outre, il faut intégrer les dispositifs supplémentaires dans le réseau de telle sorte qu'à la fin, trois serveurs DHCP ne se disputent pas les clients - ce serait probablement plus facile si le contrôle du réseau était entièrement géré par OpenMPTCPRouter. Ce qui me manque vraiment maintenant, c'est une application appropriée pour cette bande passante.

Une alternative à cette solution complète de bricolage est l'outil "Speedify", qui, pour un prix modique (du moins actuellement), permet une configuration facile et atteint des vitesses de connexion similaires.

Letzte Aktualisierung am 2021-09-27 at 23:26 / Affiliate Links / Bilder von der Amazon Product Advertising API

1 réflexion sur “Hybrid-LTE im Eigenbau für mehr Internet-Speed: OpenMPTCProuter”

  1. Ping : Un LTE hybride auto-construit pour plus de vitesse internet : Speedify - tech-blogger.net

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fr_FRFrançais
Retour haut de page